Ecrire devrait toujours être un plaisir

Avant / Après

Adolescent, classe de 3ème, âgé de 15 ans

M. est venu en consultation sur les conseils de ses enseignant·e·s qui peinent à relire ses copies. M. se plaint également de douleurs lorsqu’il écrit en classe.

Après 4 séances ayant permis de modifier sa posture et sa position d’écriture, M. ne ressent plus aucune douleur. Quelques séances supplémentaires seront nécessaires pour lui donner plus d’assurance et de confiance en lui. Son écriture prend de l’ampleur, est plus régulière, ne présente plus de confusions de lettres (b/f ; a/o) et occupe bien l’espace et les 3 zones d’écritures (hampes, zone médiane et jambages)

Garçon, classe de CE2, âgé de 7 ans

M. est venu en consultation sur les conseils de son enseignante. Le geste d’écriture est laborieux et M. n’aime pas écrire. Il ressent également des douleurs.

Enfant appliqué, qui manque de confiance en lui, M. écrit très vite, au détriment de la qualité. Un travail de relaxation, de détente, des séances qui lui permettent de prendre confiance en lui. La qualité d’écriture de M. évolue rapidement. Les formes sont mieux réalisées. Le lignage est respecté sans difficulté.